Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 novembre 2007 3 07 /11 /novembre /2007 14:46
Les horaires pratiquées à Balikpapan ne sont pas exactement les memes qu'en France. Il faut dire aussi que les gens ont tendance à tenter de s'adapter à leur environnement, que ce soit d'un point de vue culturel ou climatique.
 
Ici, l'horaire officiel de début de journée est... 7h30!! Pour une marmotte comme moi c'est pas facile tous les jours. Mais comme il fait super chaud, ça permet aux gens de ne pas arriver dégoulinants de sueur au bureau pour ceux qui viennent a pieds ou en transport en commun. J'ai la chance d'habiter a 5 minutes en voiture des bureaux donc au final je ne dois pas avoir un horaire de lever tres différent de ceux qui bossent a Paris et doivent se farcir 1h de transport avant de mettre les pieds au bureau à 8h30!
 
Ensuite, la matinée se déroule tranquillou jusqu'a 12h30, heure de la pause déjeuner... qui dure 2 heures! Vraiment tres bien pensé pour avoir le temps de manger en ville, de faire la sieste ou de piquer une tete a la piscine. En fait c'est surtout mis en place pour que les expats puissent passer du temps avec leur famille le midi.
 
On reprend donc ensuite de 14h30 a 17h30, heure officielle de fin de journée. Mais je dois dire que pour pas mal de gens, cette horaire n'est malheureusement pas respectée... meme moi je suis parfois restée plus tard.
 
Mais attention! On est en pays musulman, donc tout ceci ne fonctionne que jusqu'au jeudi. En effet, le vendredi est jour de priere, priere qui a lieu a 11h30. Du coup, pour les indos, la pause dejeuner est décalée de 11h30 a 13h30. Mais ça ne s'applique pas aux expats! Il faut donc faire bien attention quand on programme une réunion le vendredi...
 
Pendant le ramadhan ces horaires ont été modifiés de façon a ce que ceux qui pratiquaient le jeune puissent rompre celui-ci vers 17h. Il faut dire qu'ils n'avaient pas vraiment besoin d'une pause dejeuner!
 
J'aime bien le principe d'avoir une grosse matinée avec une petite apres midi. Le temps passe plus vite que lorsqu'on doit passer 4 ou 5h apres manger au boulot. Par contre, j'ai super mega faim lorsque midi approche! (en fait, j'ai faim des 10h...) Mais on a des parades dont je parlerai une autre fois...
Partager cet article
Repost0
5 novembre 2007 1 05 /11 /novembre /2007 11:13
Aujourd'hui j'ai reçu confirmation que le système de poste du bureau fonctionne : j'ai reçu ma première lettre de France. Merci Mammick pour cette carte!

J'en profite pour vous donner mon adresse ici, si jamais vous souhaitiez m'écrire quelques mots.

Alors, pour tout envoi de lettres, magazines (en gros du papier), c'est à l'adresse suivante qu'il vous faudra l'envoyer :

Miss PICHAVANT Cécile
FO/AMT/WPT
TotalFinaElf E&P Indonésie - Balikpapan
C/O PRODEM INTERNATIONAL SERVICES
BP 10026
95722 ROISSY CDG CEDEX

Comme vous pouvez le constater, il s'agit d'une adresse EN FRANCE, donc pas besoin de mettre un timbre à destination de l'Indonésie, le timbre tout simple de la Poste (à 5O et quelques centimes) suffit.

Par contre, si jamais il vous prenait l'envie de m'envoyer un colis, il faut l'envoyer à cette adresse :

Miss PICHAVANT Cécile
FO/AMT/WPT
TOTAL E&P INDONESIE
JL YOS SUDARSO / JL MINYAK
BALIKPAPAN 76123
EAST KALIMANTAN
INDONESIA

Et là, il faut affranchir le paquet au TARIF INTERNATIONAL.

J'attends vite vos missives pour crouler sous le courrier!
Partager cet article
Repost0
4 novembre 2007 7 04 /11 /novembre /2007 17:54
(J'ai vraiment des références musicales merdiques...)

J'aurais mieux fait de me taire lorsque je disais que je voulais découvrir la température de la pluie par ici... parce que j'ai été bien gatée niveau  tombées d'eau!

Première découverte : elle n'est pas chaude comme je me l'imaginais mais elle n'est pas non plus glaciale (qu'est ce qui pourrait bien l'être dans ce coin? à part les glaçons dans le congélo...).

En fait, samedi matin j'ai pris part à la sortie du club VTT, annoncée comme un niveau 2/5. J'avais dejà participé à une cession il y a un mois, qui était en fait la sortie "familiale" de niveau 1. Il avait fait super beau, le terrain était plat d'un bout à l'autre et les paysages étaient assez sympas : plage immense, plants de bananiers, fermes à crevettes...J'essaie de récupérer des photos prises par des gens à ce moment là parce que comme d'habitude j'avais oublié mon appareil ( on ne se refait pas!). J'avais trouvé cette sortie très agréable mais il avait fait beaucoup trop chaud! Le rdv était à 7h30 le matin, et bien laissez moi vous dire que à 10h je me disais que finalement j'aurais bien aimé qu'on parte une heure plus tôt!

Aujiurd'hui donc, niveau 2 de 20km. L'organisateur m'avait bien dit que si je voulais revenir c'était pour celle là (entre temps il y avait eu une 2+ et une 3). Du coup, ni une ni deux, je m'inscris! En partant de chez moi j'ai bien vu qu'il avait plu un peu pendant la nuit, mais je me suis dit que comme d'hab, il allait faire grand beau temps pendant la journée... grave erreur!

A peine enfourché les vélos qu'il se met à pleuvoir de façon assez soutenue et cette pluie ne s'est pas arretée de toute la sortie! Avez vous déjà essayé de gravir des cotes très pentues en VTT avec sous vos roues de la terre qui se transforme en patinoire avec la pluie? et bien c'est pas du gateau! En gros il ne faut surtout pas arreter de pédaler sinon, on ne peut plus remonter sur le VTT : à chaque tentative de redémarrage, les roues glissent et c'est mal barré... Le premier quart de la ballade a donc été entrecoupé de poussage de vélo dans des montées bien raides. Mais je dois dire que j'ai encore moins aimé les descentes : bras beaucoup trop tendus du coup raideurs qui s'annoncent.

Mais ce n'était que le début... ensuite est arrivée une période de plat relatif assez tranquille histoire de souffler et de tailler la route. Et là, on attaque le plus difficile : il pleuvait tellement que la terre est devenue molle et collante... en gros imaginez que dès que vos roues tournent, elles amassent de la boue qui se retrouve ensuite coincée dans le dérailleur et les freins. Conséquence : impossible d'avancer! Même pas la peine de penser à rouler sur le vélo, il s'agit ici de tirer/pousser son engin de façon à retrouver par la suite un terrain plus adéquate. Sauf que ça a duré un bout de temps!

On a retrouvé après le bitume pour ma plus grande joie et on a pu rouler jusqu'à retrouver les minibus qui nious attendaient. Et là j'ai pu constater mon apparence : une vraie apparition de boue! Mes jambes avaient pris une couleur jaune orangée avec la terre et la couleur originelle de mes vetements n'étaient pas identifiable

Je me suis quand même bien amusée à cette sortie, mais je dois quand même dire que je m'attendais à avoir plus mal aux cuisses qu'aux bras en rentrant! Et c'était loin d'etre le cas....

Cette fois j'avais mon appareil photo mais n'ai pas pu l'utiliser tellement il pleuvait.
Partager cet article
Repost0
28 octobre 2007 7 28 /10 /octobre /2007 07:35
Je viens d'apprendre que ça y est, en France on est passé à l'heure d'hiver. Euh... c'est quoi l'hiver déjà? J'imagine bien tout ce petit monde sortant pour affronter le froid à grands renforts de bottes, manteaux, gants, écharpes, bonnets... C'est pas ici que ça va m'arriver!

Parce que j'imagine que ce n'est un scoop pour personne si je vous dit qu'il fait chaud dans ce recoin du globe! Le soleil se lève tôt (lorsque mon réveil sonne à 6h45 il fait dejà bien jour mais je ne me suis jamais levée plus tôt pour savoir quand exactement avait lieu le lever!) et se couche vers 18h30. Pendant ce laps de temps, il aura eu de nombreuses heures pour réchauffer une atmosphère déjà bien chargée. Et quand je dis réchauffer, je devrais plutôt utiliser le terme continuer à chauffer! Je ne pense pas que la température baisse de plus de 2 ou 3 degrés durant la nuit. C'est bien dommage car j'apprécierais grandement une quelconque sensation de fraicheur...
 
Pour donner des chiffres, j'ai fait une sortie VTT lors d'un week end ici et les compteurs sur les vélos des pros indiquaient des températures de 32° à l'ombre et plus de 40° au soleil... et il n'était que 10h30!
 
Il y a bien de temps en temps un peu de vent, mais jamais assez à mon gout! Et la plupart du temps, c'est le calme plat. Et en parlant avec des gens qui font de la voile, j'ai appris qu'on va bientôt entamer une saison de non-vent... Car la saison sèche va se terminer sous peu (une collègue est même venue avec son ciré jaune de bretagne aujourd'hui au cas où! elle a aussi des bottes chez elle... exagère-t-elle ou alors est-ce vraiment si terrible?) et les pluies intenses mais de courte durée vont s'enchainer. Jusqu'ici, il a plu seulement pendant la nuit, mais toujours de façon violente avec des orages soutenus. Mais ces orages n'apportent même pas la satisfaction de rafraichir l'air... J'attends ma première pluie en journée pour enfin connaitre la température de cette eau!

Et tant qu'à parler de l'heure d'hiver, j'en profite pour préciser que maintenant c'est 7h de décalage avec la France et non plus 6, ce qui fait que quand je me lève le matin vers 7h, il est plutôt l'heure d'aller au lit par chez vous.
Partager cet article
Repost0
25 octobre 2007 4 25 /10 /octobre /2007 15:01
Je ne pense pas me tromper en déclarant que si les sous-sols des environs de Balikpapan ne s'étaient pas avérés être du gruyère rempli de gaz et de pétrole, cette ville ne se serait pas beaucoup développé et serait restée à l'état de village de pêcheurs. Mais les choses étant ainsi, le petit village s'est énormément étendu.

J'avoue que j'ai été surprise de voir la taille que fait cette ville : rien que pour la traverser d'un bout à l'autre, il faut bien presque une heure, et je parle bien sûr d'une heure de voiture! Le problème, c'est que cette agrandisement s'est fait de façon très rapide ces dernières années. Et rien n'avait été prévu pour ça!

Du coup, la ville est régulièrement victime de coupures d'électricité massives. Et quand je dis régulièrement, je parle de coupures quasi quotidiennes! Et dont la durée atteint la plupart du temps de nombreuses heures! Les maisons aisées possèdent donc un générateur de secours au cas où. Par contre, la grosse (très grosse) majorité des habitants de la ville vivent au rythme des coupures.

Je ne me rends pas compte de tous ces désagréments vu que les bureaux et les habitations du camp possèdent leurs propres générateurs d'électricité et d'eau. On ne dépend donc pas du système municipal.

Par contre j'ai rencontré des contractés qui vivent en ville et eux subissent chaque jour ces coupures. Bon, ils ont aussi une super maison avec piscine privée dans leur jardin! Il faut voir les avantages et les inconvénients...

La seule fois jusqu'à présent où j'ai été confrontée à cela, c'était en faisant mes courses. Et pendant le laps de temps où le générateur n'a pas fonctionné, je dois dire que j'ai senti la température monter. Et oui, pas d'électricité, pas de clim! Et là, j'ai vraiment adoré habiter dans le camp...

PS : Je me suis inscrite pour prendre des cours de bahasa! Comme quoi, parfois j'arrive à ne pas remettre au lendemain
Partager cet article
Repost0
24 octobre 2007 3 24 /10 /octobre /2007 14:33
L'indonésie est un pays né à partir du regroupement de peuples et cultures différents. Afin d'unifier le pays, une langue est qualifiée d'officielle : le bahasa.

Autant vous dire tout de suite qu'elle n'a rien à voir avec le français! Je ne vais pas me plaindre ici de la grammaire ou de la conjugaison (on ne fait rien de plus simple), ni de l'écriture qui utilise le même alphabet que nous, mais du vocabulaire. Je n'en ai aucun!

J'ai bien acheté une méthode assimil avant de quitter la France pour me familiariser avec cette langue, mais avec mon don naturel pour la procrastination je n'avance pas des masses dans mes leçons... Et le fait de ne pas savoir m'exprimer peut causer quelques désagréments.

Aujourd'hui par exemple, j'ai assisté à un training en premiers secours et firefighting. Arrivée sur place je fais une première découverte : je suis la seule non indonésienne. Cela aurait pu ne poser aucun problème si la présentation s'était déroulée en anglais... mais comme la plupart des gens présents ne connaissent que des rudiments de cette langue, tout s'est fait en bahasa! Même les powerpoint étaient en bahasa... Grand moment de solitude...

Heureusement pour moi on m'avait remis une copie papier des transparents en anglais, donc j'ai pu suivre le cours de façon plus ou moins soutenue. Les instructeurs faisaient de temps en temps l'effort de traduire pour moi mais cela était réduit au strict minimum. Dommage pour moi parce que vu l'hilarité de l'assistance à l'écoute de l'intervenant du matin, j'en ai déduit qu'il possédait un don comique hors du commun! Je m'en suis rendue compte lors de l'introduction : sous prétexte de nous faire comprendre que les premiers secours devaient être appliqués à toute personne en ayant besoin, on s'est tous retrouvés debout à faire de la gymnastique. A grands renforts de mantras du type "I love everybody" (grands cercles des bras), "the tallest" (et on s'étire bien haut!), "the smallest" (et on touche ses orteils les jambes bien tendues) et ainsi de suite, on a fait toute une série d'exercices qui a bien réveillé l'auditoire!

Cette journée aura au moins eu le mérite de me remotiver pour apprendre le bahasa...
Partager cet article
Repost0
16 octobre 2007 2 16 /10 /octobre /2007 06:25
Quoi de mieux pour commencer que de décrire mon home sweet home.

Avant d'arriver ici j'avais été informée du fait que tous les logements pour expats étaient occupés et que j'aurai donc à vivre quelques temps à l'hotel. Quelle ne fut pas ma surprise à la descente de l'avion d'apprendre que finalement j'aurai directement accès à mon chez moi. Me voilà donc en route pour mon "studio" ne cessant de me demander à quoi il pourrait bien ressembler...

Et bien en fait de studio, c'est une maison pour moi toute seule qui m'attendait!

IMG-0835.JPGIMG-0832.JPG

Une petite visite guidée s'impose. A droite de l'entrée se situe la cuisine, entrée qui débouche directement sur une grande salle à manger / salon.



Un pan entier de mur étant constitué de vitres, le tout est assez bien éclairé. A ma disposition également trois climatiseurs répartis dans la maison fort bienvenus





L'étage est constitué d'une mezzanine comprenant ma chambre / bureau à laquelle est accolée une salle de bains.IMG-0830.JPG
Mais ce n'est pas fini! J'ai aussi une terrasse (malheureusement pas climatisée...) donnant sur le "jardin" (en fait de l'herbe avec quelques arbres) partagé avec d'autres studios. La cuisine donne sur une cour intérieure au fond de laquelle se situe une petite chambre avec une salle de bains. Tu sauras plus tard le pourquoi de sa présence ici...

Cette fois c'est bien fini! En résumé, j'habite une maison très agréable et si l'envie de venir me rendre une visite te taraude l'esprit, n'hésite surtout pas, comme le dit Florent Pagny (ya pas idée d'avoir des références comme ça...)

Tu seras bienvenu chez moi!
Partager cet article
Repost0
16 octobre 2007 2 16 /10 /octobre /2007 06:10
Bon, je me lance. Bienvenue sur ce blog qui (si ma motivation suit) racontera ma vie à quelques 12000 km de chez moi, ce qui fait une sacrée trotte : une bonne douzaine d'heures d'avion!

cartemonde.JPG
Me voilà donc depuis deux semaines à Balikpapan sur l'île de Bornéo en Indonésie. Je vais y passer les 18 prochains mois (un peu moins maintenant...) en tant que VIE (Volontaire International en Entreprise).

Ne vous attendez pas à ce que je détaille ma vie au jour le jour mais plutôt à une succession d'anecdotes par ci par là. En fait, je ne sais pas trop, on verra bien à la longue. Et pas question de parler boulot non plus!

A bientôt alors!
Partager cet article
Repost0