Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 février 2009 5 27 /02 /février /2009 08:59
Il est grand temps que je fasse un article qui parle d’une de mes activités balikpapanaises. J’ai hésité à dire favorites ou principales, mais je ne vais peut-être pas aller jusque là… oh et puis si, j’assume ! Ceux qui suivent mes aventures par mail doivent très certainement avoir déjà une petite idée de ce dont je vais parler… et oui, de KARAOKE !!!


Avant de commencer, je tiens à dire que si quelqu’un m’avait invitée à un karaoké en France, j’y serai allée à reculons (voire même je n’y serai pas du tout allée), donc ne croyez pas que j’étais une maniaque du micro avant d’atterrir à Balikpapan. Mais on fait tous les jours des découvertes sur soi, et la passion du karaoké en fait partie… J’y mets tout de même un bémol, pour qu’une cession soit réussie, il faut que les gens présents soient motivés ! Et que le choix des chansons soit à mon goût, donc pas de chansons sirupeuses, de soupes, et surtout, surtout, tout plein de chansons indos ! Je fais une fixation...


Bref. Alors, à chaque fois que je parle de karaoké à des gens n’en ayant jamais fait en Indonésie, ils s’imaginent toujours la même chose : un bar pas terrible avec tout le monde qui se fout de ta gueule lorsque tu prends le micro pour chanter des chansons datant de Mathusalem. Mais ça n’a rien à voir ! Déjà, le lieu. Tu as ta propre salle privée, et pas une salle immense, non non, une petite salle avec de quoi s’asseoir tout autour et un écran de télé au centre d’un mur. En gros, un bâtiment de karaoké, c’est une succession de petites pièces pour 4,6,8,15 personnes selon la taille, insonorisées pour ne pas déranger le solo de ton voisin en pleine envolée lyrique. Niveau lumière, c’est toi qui gères grâce à un tamiseur (ça existe ce mot ? non ? tant pis, au moins tout le monde a compris de quoi je parle, le bouton que tu tournes pour avoir une luminosité plus ou moins forte). Il ne faut pas oublier non plus la clim sans quoi tu meurs au bout de quelques minutes, surtout pour ceux qui se mettent debout et sautent dans tous les sens… bien sûr je ne vise personne…


Ensuite, tu te débats avec l’ordi sur la table basse devant le canapé et tu n’as plus qu’à choisir les morceaux que tu veux interpréter. Leur liste est mise à jour tous les jours et tu trouves de tout, sauf des chansons françaises… ah si, il y en a une. Laquelle ? Aline de Christophe ! Aucune idée de pourquoi cette chanson est connue par ici, mais me voilà résolue à chanter ce grand morceau si je veux faire découvrir la langue française à mes amis…

Et ensuite ? Ya plus qu’à se lancer ! 2 micros circulent, certains s’en emparent et ne le lâchent plus, d’autres tentent plus ou moins de se cacher dans un coin, il y en a pour tous les goûts. Et le temps peut très vite filer sans qu’on s’en rende compte, la plupart de mes séances durent 3h et souvent c’est l’heure tardive qui me fait arrêter et non pas l’ennui.


Bien sur, là je vous ai parlé des karaokés « normaux », il y en a d’autres aussi où tu peux avoir une (ou plusieurs) chanteuse privée dans ta salle qui va chanter pour toi… et plus si affinités ? Vous n’aurez qu’à essayer et vous verrez !

Je ne vous ai pas convaincus ? Venez avec moi une fois et vous changerez (peut-être) d’avis.
Partager cet article
Repost0
24 juillet 2008 4 24 /07 /juillet /2008 08:14
Vous ne revez pas, c'est bien moi dans ce joli pyjama blanc... je vais effectivement passer les 6 prochains mois dans un institut psychiatrique (autrement appelé centre de repos de l'esprit) apres avoir pété une durite à vivre dans ce pays. J'arrete de plaisanter, j'imagine la panique pour ceux qui risqueraient de ne pas lire la suite de ce post, completement défaits à l'idée de mon incarcération.
 
Bon, comme certains à l'esprit perspicace l'ont deviné, cette tenue a un rapport avec un sport de combat. Ceux hyper cultivés ou fans de Pascal Gentil (attention, énorme indice là!) auront bien sur reconnu la tenue du pratiquant de tae kwon do. Ca fait maintenant quelques mois que je m'éclate dans ce sport une fois par semaine (moins quand je pars en week end ou que j'ai la flemme... et plus quand je me joins aussi à l'entrainement du weekend) et j'adore ça! Imaginez passer 2h à sautiller tout le temps, a envoyer coups de poings, coups de pieds, que ce soit dans le vide, dans un sac de frappe, dans des sortes de coussins tenus par un coéquipier ou carrément dans ce meme coéquipier équipé de protections sur le torse!

C'est bien fatigant mais qu'est ce que ça défoule! Mais le plus amusant se passe lors de l'échauffement, ou plutot pendant la longue phase d'étirements/assouplissements... Tout simplement parce que les indonésiens sont de vrais élastiques comparés aux pauvres occidentaux dont je fais partie! Et ça donne lieu à de grands éclats de rire (de ma part, eux n'oseraient pas se moquer de moi ouvertement) lorsque je lutte pour ne pas meme esquisser la moitié de leurs gestes! Mais je m'améliore de semaine en semaine... ou pas.

Si quand meme, il y a de grands progrès, va pas falloir me chercher des noises, je peux maintenant vous décoiffer la tete d'un bon coup de pied bien placé! Les coups de pieds de face, de profil, retournés, rotatifs, par dessus ou dessous ça me connait! Je ne me suis pas mise au combat, quand je vois la puissance de mes collègues, je me dis qu'il ne vaut mieux pas... et surtout ne pas prendre une crevette d'indonésien pour un faible! Jetez un oeil aux combats de TKD lors des prochains JO et vous comprendrez surement mon appréhension...

Mais je compte bien continuer, et à la rentrée je devrais passer des ceintures... et ne pas m'arreter lorsque je quitterai ce pays!

PS : j'avais écrit cette note il y a quelques temps et l'avait oubliée dans mes brouillons... donc vous savez déjà que je fais du tae kwon do depuis la semaine dernière en fait! Mais oubli réparé. Pour les photos, il va falloir etre tès très patient, impossible de me connecter à la maison à cause de soucis de l'entreprise de télécom locale (et ça dure depuis quelques temps maintenant...)
Partager cet article
Repost0
21 juillet 2008 1 21 /07 /juillet /2008 04:57
Toujours pas de nouveau voyage à vous faire partager, alors me voilà contrainte à vous raconter mon weekend at home… bien rempli comme vous allez le voir !

Vendredi soir, karaoke avec 4 amis indos, énorme comme d’habitude ! Ils se donnent vraiment à fond lorsqu’ils chantent et en plus ne chantent pas mal du tout. On a enchainé en gros 2h de chansons indos (oui, oui, moi aussi !) avec une petite incursion en langue française pour LA seule et unique chanson de chez nous qu’ils connaissent et possèdent en karaoke…… Aline ! De ce bon vieux Christophe ! Et dire que c’est la seule vision culturelle qu’ils ont de la France…

Ensuite, détour par un « restau trottoir » pour satisfaire leur faim avant de rentrer. Ils ont dévoré des brochettes de poulet à la suce cacahuète accompagnées de riz cuit dans des feuilles de bananier (sate ayam dengan terong) et moi… je les ai regardés ! Il faut dire qu’à minuit et demi j’ai rarement faim…

Le lendemain, je retrouve Elsa et Rose-Marie pour une partie de la journée. Passage dans une boutique de meubles où tu peux commander ce que tu veux sur mesure pour pas grand-chose, j’avais bien envie de refaire tout mon mobilier ! Mais le problème, c’est comment ramener tout ça en France… Ensuite, déjeuner en ville (à l’Open House dont je vous avais déjà parlé) et pour finir…. Retour au salon de beauté !! On devient vite accroc à ces choses là.

Meme programme que la semaine passée avec cette fois passage coupe de cheveux pour moi. Résultat ? J’aime beaucoup ! Et je suis toujours aussi fan du massage du cuir chevelu… vais-je y retourner la semaine prochaine ? A voir, mais why not ?

A peine rentrée, vite vite, il faut que je me change et direction l’entrainement de tae kwon do. Parce que j’ai découvert ce sport ici et j’adhère totalement ! Rien de mieux pour se dépenser ! Ensuite, repos ? Que nenni ! Je participe ces temps-ci à une compétition inter département et on avait match de foot. Donc match, qu’on a of course remporté. J'ai bien entendu massacré mon brushing plus vite que mon ombre...

Le soir, repas chez Schlum pour feter le 14 Juillet. Bon vin, bonne bouffe de chez nous, ça fait plaisir. On finit ensuite la soirée dans une boite du centre.

Le dimanche, grasse mat ? Ben non ! Match de base ball à 9h! Pas vraiment du base ball mais presque, c’est le sport que font tous les indos en école primaire. Cela va sans dire qu’on a gagné haut la main…

Rentrée à 10h30, le temps de me changer et je passe prendre Elsa pour aller se faire masser pendant 1h30 dans un spa du centre. Genialissime. 90 minutes pendant lesquelles chaque partie de ton corps est pétri, c’est royal. Ensuite déjeuner dans un restau japonais et retour à la maison pour une petite sieste.

Parce qu’à 16h, retour au terrain de sport pour la ½ finale de foot ! Qu’on a encore une fois remportée ! Donc finale la semaine prochaine. Pas le temps de se reposer, un match de basket est programmé dans la foulée. Qu’on remporte également !

Le soir, diner en ville avec Cédric et Deux et ensuite au dodo ! Repos bien mérité…
Partager cet article
Repost0
14 juillet 2008 1 14 /07 /juillet /2008 05:38
Samedi dernier, une fois n'est pas coutume, je me suis rendue en compagnie de 3 amies dans un salon de beauté en ville. Ce que nous avions prévu? Un soin des cheveux, hair cream bath comme ils appellent ça.

Nous voilà donc dans un salon de coiffure, première étape, lavage de cheveux. Bien long, avec un massage à la clé. Le top. Ensuite, direction l'étage où nous revêtons une tenue de combat : serviette éponge histoire de na pas mettre de produits sur nos vêtements. Ensuite, ne reste plus qu'a choisir le masque pour les cheveux et à se laisser faire. Pour moi, ça sera masque à l'avocat.

Pendant 30 minutes, une indo m'enduit les cheveux de ce masque vert fluo, qui sent bien bon et pour couronner le tout ne cesse de me masser le cuir chevelu. J'adore. Tellement que j'aimerais que ça ne s'arrête plus! Mais au bout d'un moment, elle me recouvre la tête d'une serviette chaude. En France, tu aurais le droit ensuite de choisir parmi une pile de Voici pour patienter pendant la pose du produit. Mais nous ne sommes pas en France. Alors pour nous faire patienter, elle me propose... un massage des épaules!!

Envoutant de la même façon, en plus la crème de massage sent divinement bon. Quand on croit que c'est finit, elle s'attaque ensuite aux bras et aux mains... le paradis sur terre! Ne reste plus qu'a passer de nouveau au shampoing et ensuite brushing qui arrive presque à me réconcilier avec mes cheveux longs (qu'est ce qu'ils ont poussé avec ce climat tropical!).

Voilà, je suis accroc. D'ailleurs j'y retourne la semaine prochaine et compte bien en profiter pour me faire couper les cheveux par la même occasion.

J'oubliais. Combien m'ont couté cette heure et demie de papouillage en tout genre? Même pas 5 euros... main d'oeuvre et produits compris!
Partager cet article
Repost0
8 juillet 2008 2 08 /07 /juillet /2008 09:55
À peine rentrée d'un weekend balinais éreintant (c'est crevant de faire tant de visites culturelles, de s'ouvrir l'esprit avec tant de beauté et de découvertes... euh... en fait nan, ça a été un weekend de party, de bonnes bouffes et de plage, donc rien de bien intéressant pour vous) je me suis rendue au bureau. Pas pour travailler malheureux! Tu me vois vraiment venir faire des heures sup un dimanche soir en rentrant de weekend? Il y avait un évenement d'organiser pour fêter l'inauguration de nouveaux champs et également les 40 ans de l'implantation de la compagnie en Indonésie.

Déjà, décor impressionnant! C'est à peine si on reconnaît le parking où je viens pourtant tous les jours (faut pas oublier que je ne suis pas ici que pour voyager...), ils ont fait un véritable effort. La soirée commence par un buffet, et là j'avoue avoir été un peu déçue. Était-ce du à ma fatigue du weekend? Au fait qu'à Bali on mange vraiment bien? Toujours est-il que j'ai trouvé les plats un peu fades... Mais je n'étais pas venue pour me goinfrer (contrairement à d'autres...) mais pour découvrir les différentes représentations.


Je vous sors tout en vrac, de toute façon, personne ne pourra dire "mais c'est pas du tout dans cet ordre que ça s'est déroulé!". Donc commençons par la danse balinaise. Un groupe de jeunes indos sur une musique traditionnelle un peu remaniée pour être entrainante, ça change de ce genre de son qui devient vite stressant à la longue. Toutes mimis les petiotes avec leurs costumes bariolés!


Ensuite il y a eu une démonstration de "danses" venues d'Aceh (tout à l'ouest de l'Indonésie sur Sumatra). J'ai mis des guillemets parce que c'était plus des percussions corporelles accompagnées de chants. J'ai a-do-ré! Rythme excellent, performance stupéfiante, tous dans le rythme et à un rythme effréné. Vraiment mon coup de coeur de la soirée!



Après on a eu des démonstrations de danses Dayak (pas très loin de chez moi sur Bornéo) et de musique sulawesienne, mais j'ai été moins emballée.





Pour finir, le show s'est terminé sur un concert. Génial! On a eu droit à la présence d'un dieu de la guitare balinais, Balawan. Un véritable virtuose de son instrument, accompagné par un groupe d'instruments typiques balinais et d'une batterie. Ce mélange des genres traditionnels et actuels est très réussi, il faut dire que chaque musicien était bien à fond dans son instrument : xylophone, batterie, basse, percussions et surtout guitare. Avec à un moment une battle entre le guitariste en chef et ses percussionistes... magistral!



Partager cet article
Repost0
28 avril 2008 1 28 /04 /avril /2008 04:12
Me voilà de retour après 2 semaines (oui oui, 2 semaines complètes!) de vacances aux quatre coins de l'Indonésie. Il va falloir etre patient pour obtenir le déroulement de ces vacances en entier, mais je vais tacher de ne pas trop prendre de retard. Surtout que le weekend prochain je repars! Cette fois pour "seulement" 4 jours...
 
Sur la carte ci-dessous, vous pouvez vois un aperçu de mon périple : Bali, Java, Sulawesi.

 
Mais suis-je partie seule durant ces 15 jours? Oh que non! Igor est arrivé vendredi 11 Avril tout droit venu de France!! C'est donc en sa compagnie que le voyage s'est effectué.
 
À venir donc, 3 posts sur les différentes régions découvertes au cours de ces vacances.
Partager cet article
Repost0
7 mars 2008 5 07 /03 /mars /2008 07:47
Aujourd'hui c'est ferié (encore? ben oui, encore, et je ne vais pas m'en plaindre) et donc comme d'hab, week end de 4 jours grace à une journée de vacances habilement rajoutée hier. La destination de ce week end de reve? Gili Trawangan!! C'était tellement bien que j'y retourne!! Donc bien sur, back to plages magnifiques, bouffe grandiose, snorkeling de ouf, plongées magistrales et j'en passe.
 
Mais... vous ne trouvez pas qu'il y a quelque chose qui cloche? Non? Meme en cherchant un peu? Allez je vous aide : est ce que j'ai l'habitude d'aller perdre du temps dans un cybercafé hyper lent pour vous pondre un de mes fabuleux récits?? Ben non. Alors pourquoi aujourd'hui? Ben... parce que je ne suis pas dans un cyber café hyper lent. Ni dans un cyber café tout court. Non, je suis..... au bureau.
 
Ben oui, au bureau, bureau tout vide d'ailleurs, il n'y a que 3 personnes dans mon service qui bossent (il ne faut pas oublier que c'est ferié). Pourquoi? Mais oui, pourquoi? Revenons un peu en arrière si vous le voulez bien (et meme si vous ne le voulez pas d'ailleurs).
 
A peine revenue de Thailande (au passage, sachez d' ailleurs que j'y travaille, il ne me reste plus que le dimanche à relater), Cédric et Anatole m'invitent à les rejoindre pour ce long week end vers la destination de Gili T. Après discussions au bord de la piscine (on ne se prive de rien). on en vient à la conclusion que 3 jours c'est trop court pour profiter de cette ile et qu'il faut donc rajouter une journée de congé. Pas de problème! On en vient donc à tous poser nos lundis pour rentrer un jours plus tard.
 
Ne reste plus qu'à s'occuper des billets d'avion, ce qui est fait très rapidement. Ya plus qu'à compter les jours défiler. Mais (because there is a meat), arrive un mardi (je ne sais plus lequel) où Anatole apprend que le lundi que nous comptions prendre en congé il est obligé d'assister à un training!! Tant pis pour lui, il ne viendra pas... il faut dire que tout modifier niveau billet d'avion c'est plutot la galère... Mais avec Cédric on y va toujours!
 
Mais arrive le vendredi suivant, et Anatole, avec un éclair de génie, se rappelle pourquoi le vendredi 7 mars est ferié : c'est le nouvel an hindou. Et alors me direz-vous? Et alors mais ça change tout!! On avait prévu d'arriver à Bali le jeudi soir et de prendre un bateau vers Gili le lendemain matin... sauf que pendant le nouvel hindou, et ben les hindous, ils ne sortent pas de chez eux!! Donc pas de voitures, ni de bateaux, ni d'avions!! Les touristes sont meme invités à rester dans leur hotel ce jour là! Et bien sur, Bali, c' est hindouiste...
 
Branle bas de combat, il faut qu' on change nos billets d'avion et prendre le jeudi en congé à la place du lundi. Chose faite après quelques temps et du coup, meme Anatole peut partir avec nous. Tout est bien qui finit bien en somme.
 
Mais (il y en a des "mais" dans cette histoire!) tout bascule à nouveau mardi dernier. Que s'est il passé qui m'empeche de quitter Balikpapan? J'ai joué au tennis. Et? I twisted my ankle. En bon français, je me suis fait une entorse à la cheville. Comme ça. Sans rien avoir fait de particulier. En plus j'y joue super souvent au tennis (meme que j'ai bien progressé), alors c'est vraiment pas de bol.
 
Alors du coup, me voila dans mon bureau, tout vide (c'est ferié dois je le rappeler?) alors que les deux autres se prélassent sous le soleil de Gili T. AAAAAAAAAAAAAAHHHHHHHHHHHHH!!!!!!!!!!!!!!!!! Sorry, mais ça fait du bien ce cri.
 
Il ne me reste plus qu'a me remettre d'aplomb, parce que je ne voudrais pas que ça me gache trop de vacances non plus...
Partager cet article
Repost0
26 février 2008 2 26 /02 /février /2008 12:02
Ce matin, je me suis rendue chez la police indonésienne. Rassurez-vous, rien à voir avec mes mésaventures thailandaises (je n'oublie pas d'ailleurs que je n'ai toujours pas terminé de vous narrer la fin de mon séjour). Je ne suis pas allée aujourd'hui au poste de police de Balikpapan en tant que victime ni en tant qu'instigatrice d'un incident.

Cette fois, ce sont des raisons tout à fait pragmatiques qui m'ont amenée la bas : la réalisation de mon permis de conduire indonésien. Depuis que je suis ici, je conduis grace à mon permis international of course mais aussi à un petit bout de carton jaune qui représente mon permis "temporaire". Il était grand temps que je m'occupe de l'obtention du permis en bonne et due forme. Me voila donc dans la salle d'attente du poste. Etant donnée la lenteur des services administratifs du coin, je me prépare à patienter assez longtemps... Je remarque que tout le monde attend très calmement et que chaque personne dont le tout survient est appelée via un mégaphone dont le son est assez impressionant. J'attends mon tour avec impatience, d'abord parce que je ne veux pas y passer la matinée, mais surtout parce que les indonésiens galèrent toujours pour prononcer mon nom!

Finalement, au bout de 10 minutes à peine, quelqu'un vient me chercher pour me mener au bureau des permis. Un peu déçue de ne pas avoir été appelée mais sacrément contente de la rapidité du système! Suivent une prise de photo, la signature d'un autographe, la prise d'empreinte digitale et c'est fini. Encore 10 petites minutes d'attente et me voila en possession de mon permis indo. Le voici :

IMG_1569.JPG
En l'étudiant, stupeur! Vous ne voyez rien qui cloche? Non? Ah, j'oubliais, vous ne parlez pas bahasa... (comment je me la pète!). A la ligne profession est indiquée que je suis........ FEMME AU FOYER!!!!! Il faut croire qu'ils sont tellement habitués à voir débarquer des femmes d'expats qui ne travaillent pas qu'ils ne vérifient plus leur base de données...
Partager cet article
Repost0
19 décembre 2007 3 19 /12 /décembre /2007 02:49

Bon, je sais bien que c'est un peu tot pour vous souhaiter de passer un bon réveillon de noël, mais je ne pense pas avoir accès à internet à ce moment là.

Parce que ceux qui s'imaginaient que j'allais passer mon réveillon à Balikpapan se trompent lourdement! Je quitte cette ville cette après midi en direction de Lombok où je passe la nuit. Mais ça ne s'arrete pas là : demain matin, un bateau me mènera sur l'ile de Gili Trawangan. Les curieux pourrot chercher sur le net des photos de ce lieu paradisiaque en attendant mes futures photos.

Juste pour vous donner une idée du lieu, voici une petite carte :

gili.JPG

Vous allez bien me manquer lors du réveillon en lui meme, mais j'espère qu'à mon retour en France (peut etre avant mon retour définitif...) on pourra se faire un gros repas bien sympa! Mais profitez bien du bon air bigouden pour vous ressourcer pendant les fetes!

Partager cet article
Repost0
18 décembre 2007 2 18 /12 /décembre /2007 15:00

De nouveau un week end sur Balikpapan, mais cette fois j'avais envie de quelque chose d'un peu plus constructif que d'habitude (grosses soirées suivies de glandouille au bord de la piscine ou dans le jardin c'est sympa mais ça finit par être lassant... vous ne pouvez pas comprendre...)

Je passe très vite sur le samedi matin (glandouille au bord de la piscine...), mais l'apres midi j'avais très envie de découvrir un bar dont on m'avait parlé plusieurs fois, alors ni une ni deux, j'invite un couple d'expats à se joindre à moi. Le but de cette excursion? L'Open House. Situé sur les hauteurs de la ville, ce bar/restaurant vaut vraiment le détour en ce qui concerne le cadre : le batiment principal est totalement ouvert sur l'extérieur (d'où le nom du lieu) et l'extérieur est composé de terrasses multiples, bordées de nombreux arbres et plantes.

IMG-1122.JPGAmbiance, ambiance...


J'ai tenté le jus d'avocat réputé par ici : très très bon! Avocat mixé avec du sucre et un peu de chocolat... miam! J'adore la texture de ce breuvage. Par contre je n'en prendrai pas lors d'un repas, parce que c'est quand même bien consistant!

IMG-1117.JPGNos consos, avec mon jus sur la gauche


Le point négatif de ce lieu : les moustiques. Forcément, j'avais oublié mon répulsif (alors que ça faisait 15 jours que j'en mettais tout le temps après avoir vécu une attaque sévère lors d'un entrainement de rugby dont j'étais revenue les jambes couvertes de piqures!). Et forcément, ils n'ont piqué que moi. Et quand je dis piqué, c'est plutot bouffé! En gros, j'étais le casse croute, ou plutot le buffet à volonté de ces petites bêtes. Bilan, j'ai une dizaine de piqures sur chaque bras et une quinzaine sur chaque jambe. Petite précision : ça gratte atrocement!

Le soir était prévu la réalisation de mon pari, c'est à dire dégustation de langouste dans un restau offert par mes soins (seulement pour Florent, je ne suis pas si généreuse tout de même!). Mais désillusion à l'arrivée : plus de langouste! On remettra ça à une prochaine fois.

Arrive dimanche. Marie Alix (VIE) avait proposé la veille une sortie au Bukit ??? qui se situe à 1h30 de route de Balikpapan sur la route de Samarinda. Il s'agit d'un endroit aménagé dans la forêt kalimantaise qui permet de se promener entre les arbres sur des chemins balisés.

IMG-1171.JPGJungle en folie


Départ donc dimanche matin en compagnie de Marie Alix, Raphael et Philippe (collègue de Marie Alix). Petit passage par le Novotel pour déguster un croissant et acheter des baguettes et on est partis! MA au volant, Raphael en DJ, Philippe en photo reporter et moi en autoradio bis (désolée pour les oreilles...). Après 1h de trajet sur une route en plus ou moins bon état (toujours quelques (gros) trous par ci par là), nous quittons la route principale pour une piste qui s'enfonce dans la forêt. Et là, ça devient musclé! Notre dévoué Kijang a souffert dans les cotes mais il a tenu bon. Quelle brave bête.

On arrive ensuite à notre destination et partons donc en vadrouille à travers la forêt dense. La chaleur se fait sentir, même si heureusement le soleil n'est pas trop au rendez vous. On a eu peur qu'un orage vienne pointer le bout de son nez mais pas une goutte de pluie au final. Arbres immenses, tant en hauteur qu'en largeur. On se sent tout petit parfois.

IMG-1163.JPGUn arbre (comment ça commentaire inutile??)


Puis on débouche sur un lieu aménagé il y a une dizaine d'année : les ponts suspendus. A 30m du sol, entre plusieurs arbres majestueux ont été installés des ponts de singe. J'ai oublié de compter les marches (bizarre d'ailleurs) mais il y en a un bon paquet. Petites sensations sur ces fragiles édifices, mais tout à l'air très correct. On en profite pour faire une pause sur une plate forme là haut et tentons d'apercevoir des singes dans les arbres mais peine perdue. La vue est magnifique, avec la forêt qui s'étend à perte de vue, en cachant entièrement le moindre centimètre carré de sol.

IMG-1140.JPGC'est qui qui fait la débile sur le pont de singes?

 

IMG-1162.JPGGare au vertige


Ensuite, retour sur le plancher des vaches, petite pause stars avec des indos qui passaient par là et tenaient à etre pris en photo avec nous (ça devient lassant...) et on continue notre marche. Accompagnés par les cris stridents de bestioles inconnues (si j'en avais une dans mon jardin, je crois que je deviendrais tarée), nous nous glissons de nouveau sous cette couche épaisse de verdure au dessus de nos têtes.

IMG-1152.JPGC'est haut tout de même!

 

IMG-1154.JPGMême pas peur!


De retour à la voiture, il est temps de penser à pique niquer! Prévoyants, on avait emmené du fromage (bleu et camembert) et rien que ça, c'est le bonheur! Je sais il en faut peu pour être heureux (et c'est pas moi qui le dis, c'est Baloo).

Et pour mes compagnons de voyage, sorry de vous avoir encore cassé les oreilles avec ma car académy!en comnti_bug_fck

Partager cet article
Repost0